ingénieur

Les missions de l’ingénieur génie climatique et thermique

Les missions d’un ingénieur génie climatique et thermique sont un peu différentes de celles de l’ingénieur mécanicien typique, mais impliquent le même type de calculs : le contrôle du flux et de la distribution de la chaleur, l’optimisation des systèmes de chauffage, de refroidissement et de ventilation, etc…

Un ingénieur CVC travaille généralement directement avec le propriétaire de l’immeuble ou de la propriété où il est employé, ainsi qu’avec le gestionnaire de l’établissement. Le propriétaire du bâtiment a le dernier mot en ce qui concerne le type de services de chauffage et de refroidissement à fournir aux occupants, et il est responsable de l’ensemble de la budgétisation, de la programmation et de la surveillance du système CVC.

Le salaire d’un ingénieur en génie climatique par niveau d’expérience

Les salaires moyens des ingénieurs en génie climatique dépendent du niveau d’expérience en France. Un ingénieur qui a entre 1 à 3 ans d’expérience sera payé en moyenne €23,500 par an alors qu’un ingénieur avec plus de 7 ans d’expérience sera payé en moyenne €43,100/an.

Comme vous pouvez le constater, il existe des différences entre les salaires des ingénieurs climatiques selon les années d’expérience mais aussi selon les régions de France, ce qui est dû aux variations régionales du coût de la main-d’œuvre, mais aussi au fait que les qualifications requises varient en fonction du lieu où l’ingénieur climatique travaille et du type d’entreprise pour laquelle il travaille (publique ou privée).

Quelle évolution de carrière pour un ingénieur en génie climatique ?

Le secteur du génie climatique exige de ses employés un certain nombre de qualités, telles qu’un haut niveau d’expertise technique, de bonnes aptitudes à la communication et le souci du détail dans le travail avec les clients et les collègues, mais aussi la capacité à s’adapter à des conditions changeantes, telles que des développements technologiques rapides, un climat mondial en constante évolution, etc.

Les ingénieurs CVC sont des experts en génie mécanique, en génie électrique, en chimie, en physique, en mathématiques, en statistiques, en informatique, ainsi que dans de nombreux autres domaines d’études de leur champ d’expertise, et doivent combiner ces différents types de connaissances afin d’apporter des solutions optimales aux problèmes de leurs clients, tels que les systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation et de réfrigération, la récupération de chaleur et l’efficacité énergétique, les systèmes de contrôle, les technologies de l’information, etc.

En outre, l’université propose des cours spécialisés sur des sujets avancés dans chaque discipline, en vue de former des diplômés capables d’appliquer leurs connaissances théoriques à des situations réelles sur le lieu de travail, et qui possèdent les compétences nécessaires pour être compétitifs sur le marché du travail après l’obtention de leur diplôme, puisque tous les diplômes délivrés par l’université sont reconnus au niveau international et accrédités par l’IET, et ouvrent donc l’accès à des carrières internationales et à la mobilité professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.